Sundar Pichai de Google envisage un avenir avec Bard à vos côtés

Le chatbot IA de Google, Bard, attire l’attention avec ses capacités remarquables, laissant entrevoir un avenir où la technologie et la créativité convergent. Dans une récente interview de 60 minutes, le PDG de Google, Sundar Pichai, et des experts en intelligence artificielle ont discuté des réalisations de Bard, telles que la création d’histoires et de poèmes en quelques secondes. Cet article se penche sur les principaux points à retenir de l’interview, y compris le point de vue de Pichai sur la façon dont les progrès de l’IA auront un impact sur divers aspects de nos vies.

Le problème avec les chatbots : hallucination et désinformation

La force de Bard réside dans l’analyse et la prédiction des modèles linguistiques, après avoir été formé sur une quantité massive de contenu Internet. Contrairement à la recherche Google, Bard ne recherche pas de réponses en ligne mais génère des réponses basées sur son modèle linguistique. Malgré les capacités de Bard, la technologie de l’IA présente des défis.

Un problème important est «l’hallucination», ou la capacité de Bard à inventer des informations en toute confiance. Par exemple, Bard a écrit un essai sur l’inflation et a recommandé cinq livres qui n’existaient pas. Ce problème n’est pas exclusif à Bard, note Pichai : « Personne dans le domaine n’a encore résolu les problèmes d’hallucination.

Tous les modèles ont cela comme problème. Lorsqu’on lui demande si les hallucinations sont un problème résoluble, Pichai répond : « Je pense que nous allons faire des progrès. La désinformation est une autre préoccupation, car l’IA peut créer de fausses nouvelles, images et vidéos crédibles qui pourraient nuire à la société à grande échelle.

Pour résoudre ces problèmes, Bard dispose d’un bouton « Google it » pour la vérification des faits et utilise des filtres de sécurité pour bloquer les discours de haine et les préjugés.

Automatisation, changements de poste et évolution de la main-d’œuvre

Pichai pense que l’IA aura un impact sur toutes les industries et que chaque produit de chaque entreprise ressentira son influence. Il partage l’exemple suivant : « C’est vrai.

L’IA impactera tout. Ainsi, par exemple, vous pourriez être radiologue. Si vous pensez à environ 5 à 10 ans, vous aurez un collaborateur IA avec vous.

Disons que vous avez 100 choses à traverser. Il peut dire : « Ce sont les cas les plus graves que vous devez examiner en premier. » Ou lorsque vous regardez quelque chose, il peut apparaître et dire : « Vous avez peut-être manqué quelque chose d’important ».

« La révolution de l’IA conduira sans aucun doute à l’automatisation et à des changements dans les métiers. Certains emplois pourraient décliner, tandis que de nouvelles catégories d’emplois apparaîtront et de nombreux emplois existants changeront à mesure qu’ils intégreront la technologie de l’IA. Pichai a mentionné que les «travailleurs du savoir» comme les écrivains, les comptables et les ingénieurs en logiciel pourraient être touchés.

Pichai imagine un avenir où les assistants IA améliorent la façon dont les gens travaillent et apprennent, agissant comme des « assistants super puissants ».

Explorer les propriétés émergentes et le potentiel de l’IA

Un autre défi à surmonter avec l’IA est celui des «propriétés émergentes», qui font référence à des systèmes affichant des capacités inattendues. Comment cela se produit reste un mystère, mais cela arrive.

Par exemple, un programme Google AI pourrait comprendre la langue bengali même s’il n’y a pas été formé. Pichai partage l’histoire suivante : « Parmi les problèmes d’IA dont nous avons parlé, le plus mystérieux est appelé propriétés émergentes. Certains systèmes d’IA s’auto-enseignent des compétences qu’ils n’étaient pas censés avoir.

Comment cela se produit n’est pas bien compris. Par exemple, un programme Google AI s’est adapté, de lui-même, après avoir été invité dans la langue du Bangladesh, qu’il n’a pas été formé à connaître. Google aborde humblement l’IA et prévoit d’introduire progressivement la technologie de l’IA, en laissant la société s’adapter et offrir des commentaires.

L’entreprise vise à équilibrer les avantages et les risques potentiels de l’IA.

En résumé

Les chatbots comme Bard peuvent créer du contenu et offrir des interactions de type humain, présentant des opportunités et des défis. Alors que nous entrons dans l’ère de l’automatisation basée sur l’IA, il est conseillé aux professionnels du marketing numérique de suivre les tendances de l’IA et d’utiliser la technologie de l’IA pour améliorer leurs stratégies.

L’IA peut offrir des informations précieuses, automatiser les tâches répétitives et aider à personnaliser les campagnes marketing pour une meilleure expérience utilisateur. Cependant, il est essentiel de prendre en compte les aspects éthiques de l’IA et les risques potentiels, tels que la désinformation et les hallucinations. Au fur et à mesure que la révolution de l’IA progresse, la demande de spécialistes du marketing et de professionnels du référencement responsables, informés et adaptables sera plus critique que jamais.

Source: CBS Image sélectionnée générée par Midjourney

Tags: ,