Sinn Fein cherche des noms et des adresses sur Facebook

Le Sinn Fein a recherché les noms, adresses et e-mails des utilisateurs de Facebook à travers des enquêtes en ligne vues plus d’un million de fois.

Le parti de Lou McDonald’s a dépensé 15 000 € depuis janvier pour la publicité sur Facebook, faisant la promotion d’une enquête en ligne qui cherche les priorités de chaque répondant en matière de santé, de logement et d’économie.
La bibliothèque d’annonces de Facebook montre également que le Sinn Fein a demandé aux répondants leurs noms, adresses et e-mails dans le cadre de l’enquête.

Le Sinn Fein mène la campagne publicitaire Facebook depuis le début de l’année et l’enquête a été vue plus d’un million de fois.
Les publicités Facebook incluent un lien vers une « brève enquête » exposant leurs « priorités pour 2021 ».
«Partagez vos coordonnées pour être tenu au courant de notre travail dans votre circonscription et à travers le pays», demande le Sinn Fein avant de chercher un nom, une adresse et un courriel.

Une publicité Facebook distincte demande aux utilisateurs leur Eircode et les relie à un site Web où ils peuvent le trouver.
Le Sinn Fein a déclaré que ces informations ne sont pas traitées dans son système ‘Abu’ mais ne dira pas où elles sont stockées ni à quoi elles servent. « La publicité du Sinn Fein sur Facebook est entièrement conforme aux politiques publicitaires de Facebook et au RGPD.

Toute information fournie à une réponse à une enquête est celle fournie par un répondant », a déclaré un porte-parole du parti.
Le développement intervient alors que le Sinn Fein a répondu au commissaire à la protection des données après que le chien de garde ait posé au parti une série de questions sur sa base de données électorale secrète, le système Abu.
Après avoir refusé de répondre aux questions pendant près d’une semaine, le porte-parole du Sinn Fein pour le logement, Eoin O Broin, a rompu son silence pour confirmer que son parti avait répondu à la commissaire à la protection des données de la République, Helen Dixon, et a déclaré qu’il était prêt à prendre en compte toutes les recommandations qu’elle pourrait faire à propos de leur base de données des électeurs.

M. O Broin a également confirmé qu’il cherchait à obtenir des informations personnelles des personnes avec lesquelles il interagit sur les réseaux sociaux afin de pouvoir appeler chez eux à une date ultérieure.
«Si je reçois des informations de quelqu’un sur les réseaux sociaux, c’est lorsque je leur demande et qu’ils me les donnent de manière consensuelle dans un but et c’est le seul but pour lequel je les utiliserai», a-t-il déclaré.

M. O Broin a dit qu’il n’enregistre pas les informations des électeurs dans le système Abu parce qu’il a une « très bonne » mémoire et se souvient du nom et des adresses des électeurs qu’il vérifie sur le registre électoral pendant les campagnes électorales.

Telegraph de Belfast

Tags: