Le plus grand régulateur financier décidera des qualifications des héritières de Samsung

Le principal régulateur financier de Corée du Sud, la Commission des services financiers (FSC), décidera si les deux filles de feu le président du groupe Samsung, Lee Kun-hee, sont qualifiées pour devenir des actionnaires majeurs de Samsung Life Insurance, le plus grand assureur-vie du pays.
Les filles sont Lee Boo-jin, PDG de l’hôtel Shilla, et Lee Seo-hyun, chef de la Samsung Welfare Foundation, selon un rapport du Korea Herald. Le FSC devrait décider en leur faveur, ouvrant la voie à devenir les plus gros actionnaires de l’entreprise, sources de l’industrie ont déclaré hier.

Le régulateur doit tenir une réunion le 7 juillet pour discuter de l’opportunité de confirmer la demande des membres de la famille endeuillée pour le changement du principal actionnaire de Samsung Life Insurance, qui a été soumise le 26 avril. La famille avait signalé à la FSC qu’elle partageait la participation de 20,76 % du défunt chef dans l’assureur-vie avec le fils aîné, Jae-yong, qui reçoit la moitié de cette participation. Avec les 0,06 % qu’il détient déjà, sa participation dans Samsung Life Insurance s’élève à 10,44 %.

La deuxième fille Boo-jin et la plus jeune Seo-hyun héritent respectivement de 6,92 % et 3,46 %, selon le dossier réglementaire de la société publié le 30 Avril.En vertu de la réglementation actuelle, les actionnaires importants d’une entreprise qui héritent d’une grande quantité d’actions doivent réussir l’évaluation d’éligibilité du FSC, afin de conserver leur statut d’actionnaire clé.Samsung Life Insurance joue un rôle clé dans le contrôle de Samsung Electronics, en tant que tech premier actionnaire du géant avec une participation de 8,51 %.

Pendant ce temps, les examens de qualification de Jae-yong, le plus grand actionnaire individuel de Samsung Life Insurance, se tiendront séparément plus tard cette année. Il contrôle 19,34% supplémentaires de Samsung Life Insurance via la société holding de facto Samsung C&T qui détient une participation de 5% dans Samsung Electronics. Le regretté président de Samsung, qui a construit le plus grand conglomérat du pays, est décédé en octobre de l’année dernière, à l’âge de 78 ans, plus de six ans après avoir été hospitalisé pour une crise cardiaque en 2014.

Il détenait une participation de 4,18 % dans Samsung Electronics et de 2,88 % dans Samsung C&T. Il a laissé derrière lui des actifs s’élevant à plus de 22 milliards de KRW (19 milliards de dollars).