L'IA démocratise-t-elle le référencement ou amplifie-t-elle l'incompétence ?

L'IA générative a introduit des changements importants dans l'industrie du référencement, certains ayant réussi à intégrer le référencement dans le flux de travail quotidien, tandis que d'autres moins. Comment l'IA est-elle utilisée au mieux dans les tâches de référencement, quelles sont ses capacités et ses limites et la nature subjective du référencement peut-elle affecter négativement le résultat du référencement ?

SEO automatisé par l'IA

Il existe certaines tâches qu'une IA peut raisonnablement bien accomplir, comme créer des balises méta-description et des éléments de titre à grande échelle. Mais l’utilité de l’IA devient discutable lorsqu’il s’agit d’autres aspects de l’optimisation de la recherche.

L'IA a été mise en service pour analyser les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), la recherche de mots clés, la notation du contenu basée sur l'utilisation de mots clés, la création d'articles basés sur des mots clés, la recherche concurrentielle, ainsi que la simple création de contenu basé sur des mots clés. C'est un acte de foi que de croire que les personnes derrière le logiciel comprennent le référencement. Mais à qui faites-vous confiance si le référencement est si subjectif que les gens ne peuvent même pas s'entendre sur la bonne utilisation des balises de titre et des titres ? Même le concept d’analyse SERP peut aller au sud en fonction de l’expérience de la personne qui le fait.

Par exemple, il existe une école de pensée selon laquelle la façon de battre la concurrence est de comprendre pourquoi leur contenu est classé, puis d'utiliser ces points de données comme ingrédients pour créer une copie exacte qui est meilleure, ce qui est un oxymore. Évidemment, vous ne pouvez pas améliorer quelque chose en en faisant une copie exacte qui soit meilleure. Pourtant, c'est la logique sous-jacente de la Skyscraper Content Tactic qui (ironiquement) est une copie de la 10X Content Tactic, qui est populaire auprès de ceux qui débutent dans le référencement.

Et aussi absurde que soit cette tactique, elle est au cœur de la façon dont certains outils d'IA exécutent l'analyse SERP. De toute évidence, certains outils d’IA peuvent amplifier l’inexpérience de ceux qui ont créé les outils ainsi que de ceux qui les utilisent. Julia McCoy, présidente de Content at Scale (LinkedIn), est d'accord.

Elle a expliqué:

« L’IA constitue sans aucun doute l’avancée technologique la plus incroyable que nous ayons vue au cours des 200 dernières années. Nous voyons une tonne d'outils d'IA conçus pour l'optimisation de contenu ou la génération d'écriture qui offrent des efficacités incroyables : ils peuvent rationaliser les processus, vous donner des informations puissamment détaillées pour l'optimisation et l'amélioration du classement, et même générer des articles entiers presque prêts à être publiés. Mais il faut savoir les utiliser.

Et il faut savoir qui les a construits. Je pense qu'il est crucial de le reconnaître : aucun outil ne peut transformer un amateur en expert du jour au lendemain. Tout comme les compétences de Malcolm Gladwell découlent d'années de perfectionnement de son métier (et non d'un outil qui lui est tombé sur les genoux du jour au lendemain), le passage d'un apprenant en herbe à un expert chevronné et compétent nécessite du temps, de l'expérience et une connaissance approfondie du secteur.

Même si l’IA a démocratisé l’accès à des techniques avancées rendant accessibles des stratégies de plus haut niveau, elle ne peut pas inculquer la sagesse ni la perspicacité là où il n’y en a pas. Cela amplifie les capacités, mais aussi les lacunes. Nous devons nous rappeler que l’intuition humaine est complétée par la technologie et non remplacée par elle.

L'IA amplifie les compétences SEO de l'utilisateur

Pourquoi certaines personnes réussissent-elles avec l’IA et d’autres non ? À mon avis, l’IA n’est qu’un outil comme un pinceau. Le talent et la compétence appartiennent à la personne et non à l’outil. Un SEO moins expérimenté analysera une page Web en extrayant les mots-clés du contenu, les titres et la balise de titre.

Un SEO plus expérimenté analysera la page Web en comprenant à quelles questions elle répond. L'importance des compétences et de l'expérience est évidente avec les générateurs d'images IA où certains utilisateurs sont capables de créer des œuvres incroyablement réalistes tandis que d'autres créent des images de personnes avec sept doigts sur chaque main.

L’IA démocratise-t-elle le SEO ?

Il existe une idée selon laquelle l'IA peut permettre à un débutant en SEO d'être performant au même niveau qu'une personne ayant des décennies d'expérience, mais ce n'est pas ainsi que l'IA fonctionne actuellement, comme Julia l'a suggéré plus tôt.

J'ai demandé à Brenda Malone, stratège technique SEO et développeur Web (LinkedIn), son avis sur l'IA et le potentiel de démocratisation du référencement.

Brenda a partagé :

« Je ne pense pas nécessairement que cela démocratisera totalement la discipline SEO telle qu'elle existe aujourd'hui. Je pense que la surabondance d’outils IA SaaS servira à submerger les professionnels du référencement inexpérimentés, tout en responsabilisant davantage les professionnels du référencement expérimentés qui savent exploiter des outils d’IA spécifiques afin de réaliser des analyses humaines plus qualifiées.

Je pense que l'effet de l'IA sur l'industrie du référencement à court terme se traduira par une diminution du nombre de professionnels nécessaires, car une grande partie de la collecte de données sera automatisée. Les professionnels du référencement actuels ne peuvent pas se permettre d'être des Luddites et devraient plutôt approfondir l'IA pour identifier les tâches liées aux activités de référencement et développer des spécialisations en analyse, car l'époque où l'on s'en sortait en implémentant simplement des balises méta et de titre pour le classement est révolue. La capacité d’amplification de l’IA rend une personne plus efficace.

Par exemple, l’analyse approfondie des données est un jeu d’enfant pour l’IA. Mais il est également idéal pour les tâches fastidieuses comme effectuer une analyse, générer un récapitulatif des principaux points à retenir à partir des données, puis créer une présentation à partir de ces données.

Points à retenir

L'IA générative comme ChatGPT et Claude peut avoir un impact significatif sur le référencement, en amplifiant ce qui peut être fait et en rationalisant le flux de travail.

Mais cela amplifie également les lacunes de ses utilisateurs. Les référenceurs expérimentés peuvent tirer parti de l'IA générative pour améliorer leur travail, tandis que ceux qui débutent dans le référencement pourraient ne pas profiter de tout le potentiel, bien qu'ils puissent bénéficier des outils SaaS en fonction de l'expérience des éditeurs de ces outils.

  • L'IA générative amplifie les compétences et l'expérience SEO de l'utilisateur
  • L'IA générative ne démocratise pas nécessairement le référencement
  • Mais les outils SaaS d’IA peuvent profiter aux utilisateurs novices en matière de référencement
  • Passez en revue les fondateurs et créateurs d'outils de référencement SaaS pour comprendre leur expérience et leurs niveaux de compétences
  • L'IA est l'avenir, ne soyez pas un Luddite

Image en vedette par Shutterstock/Krakenimages.

com