L’impact du déplacement du nom de la marque au début des titres des pages de liste

Avant de commencer : si vous n’êtes pas familier avec les principes du split-test statistique SEO et le fonctionnement de SplitSignal, nous vous suggérons de commencer ici ou de demander une démo de SplitSignal. Tout d’abord, nous avons demandé à nos abonnés Twitter de voter : Le résultat des votes sur Twitter. Cette fois, la majorité de nos abonnés étaient DROITE ! Lisez la suite pour savoir pourquoi.

L’étude de cas

Les balises de titre jouent un rôle crucial dans le référencement sur la page, car elles aident les moteurs de recherche à comprendre le contenu et la pertinence d’une page Web par rapport à la requête de recherche d’un utilisateur. De plus, les balises de titre influencent le taux de clics d’une page Web en raison de leur visibilité dans les résultats de recherche, permettant aux utilisateurs d’évaluer le contenu et l’intention de la page. Pour optimiser leur efficacité, les balises de titre doivent être claires, concises et captivantes.

Un titre de page conçu de manière experte peut améliorer le classement de votre page dans les résultats de recherche et augmenter la probabilité que les utilisateurs cliquent sur votre page. Lors de la création de titres de page, diverses stratégies peuvent être utilisées pour maximiser leur impact. La proéminence d’un nom de marque dans la balise de titre est particulièrement vitale pour les entreprises établies et de confiance, car elle peut renforcer la crédibilité et la reconnaissance.

Néanmoins, l’incorporation du mot-clé principal est tout aussi importante pour le référencement, car il correspond directement aux requêtes de recherche des utilisateurs et affecte le classement des moteurs de recherche. Trouver un équilibre entre le placement du nom de la marque et le mot-clé principal dans une balise de titre peut être difficile mais essentiel. En fonction des objectifs spécifiques et de la reconnaissance de la marque, des options telles que le chargement frontal de la marque ou du mot-clé doivent être envisagées.

dans les applications logicielles. L’objectif principal de cette expérience était de déterminer si le positionnement du nom de la marque au début de la balise de titre entraînerait une augmentation du trafic organique vers leurs pages de liste.

L’hypothèse

Les balises de titre du site Web ont chargé le mot-clé principal dans la configuration actuelle, suivi du nom de la marque.

Bien que potentiellement bénéfique pour souligner la pertinence du mot clé pour les requêtes de recherche des utilisateurs, cette approche peut avoir eu un impact sur la visibilité et la reconnaissance de la marque dans les résultats de recherche. Le sujet de cette expérience est une marque réputée et bien connue dans l’industrie. L’hypothèse a proposé que le chargement frontal du nom de la marque dans la balise de titre aurait un impact positif sur les performances de référencement de leurs pages de liste de catégories.

La motivation derrière ce test était de mieux comprendre l’importance de tirer parti de la marque et d’évaluer la perception de la marque au sein de le marché local. Ces informations pourraient s’avérer inestimables pour guider les futures stratégies d’optimisation des balises de titre et d’amélioration des performances globales de référencement.

Le test

Pour tester notre hypothèse, nous avons utilisé SplitSignal pour exécuter les modifications de balise de titre sur un échantillon de pages de liste de catégories.

Environ 200 pages de liste de catégories ont été sélectionnées comme variante ou groupe de contrôle dans l’expérience. Le test a duré 30 jours, au cours desquels nous avons observé que Googlebot visitait toutes les pages testées, garantissant une évaluation complète des changements mis en œuvre.

Les résultats

Les résultats de l’expérience ont révélé que le chargement frontal du nom de la marque dans les balises de titre des pages de liste de catégories entraînait une diminution estimée de -6,7 % des clics sur les pages testées.

Ce résultat était statistiquement significatif au niveau de confiance de 95 %, indiquant que l’impact négatif sur le trafic organique vers les pages de liste pouvait être attribué en toute confiance aux modifications apportées aux balises de titre. l’axe, cela signifie que le test a atteint une signification statistique au niveau de 95 %. Dans ce cas, nous pouvons conclure avec confiance que le chargement frontal du nom de la marque sur les pages de liste a un effet néfaste sur le trafic organique vers les pages de liste du site Web.

Nous ne comparons pas les pages réelles du groupe de contrôle à nos pages testées, mais plutôt un prévisions basées sur des données historiques. Le modèle prédit la réponse contrefactuelle qui se serait produite si aucune intervention n’avait eu lieu. Nous comparons cela avec les données réelles.

Nous utilisons des pages de contrôle pour donner au modèle un contexte pour les tendances et les influences externes. Si quelque chose d’autre change pendant notre test (par exemple, la saisonnalité), le modèle le détectera et le prendra en compte. En filtrant ces facteurs externes, nous obtenons un aperçu du véritable impact d’un changement de référencement.

Pourquoi

Les résultats des tests ont démontré que le chargement frontal du nom de la marque dans les balises de titre des pages de liste de catégories entraînait une diminution du trafic organique vers les pages testées du site Web. Mais pourquoi cette approche a-t-elle sous-performé par rapport à la stratégie précédente consistant à charger le mot-clé principal dans les balises de titre ? Plusieurs facteurs peuvent avoir contribué à l’impact négatif observé dans l’expérience. Un aspect clé est qu’en ne chargeant pas le mot-clé principal en amont, les résultats de recherche du site Web pourraient ne pas s’aligner aussi étroitement sur l’intention de recherche des utilisateurs ou sur la perception de pertinence du moteur de recherche par rapport à la requête de recherche.

Cela aurait pu entraîner une diminution du classement dans les résultats de recherche, affectant par conséquent le trafic organique. De plus, les résultats de recherche sont intrinsèquement compétitifs, car les utilisateurs se voient proposer plusieurs options. Si un résultat particulier ne répond pas aux attentes ou aux désirs d’un utilisateur, celui-ci peut facilement opter pour une alternative.

Dans ce cas, le chargement frontal du nom de la marque aurait pu compromettre la visibilité immédiate du mot-clé principal, le rendant moins attrayant pour les utilisateurs. Par conséquent, les utilisateurs peuvent avoir choisi d’autres résultats de recherche qui correspondaient mieux à leur intention, entraînant la diminution observée des clics. Il est également possible que le public cible du site Web testé accorde plus d’importance au mot clé principal qu’au nom de la marque lors de la sélection.

Dans de tels cas, le chargement frontal du nom de la marque aurait pu par inadvertance réduire la pertinence perçue des pages de liste, poussant les utilisateurs à se tourner vers des résultats de recherche alternatifs qui semblaient plus conformes à leurs besoins. Une analyse plus approfondie à l’aide de l’analyseur de test SEO A/B sur impressions organiques corroborent ces conclusions. L’analyse a révélé que le test avait un impact négatif sur les impressions, avec une diminution d’environ 2 %.

Cependant, compte tenu de la diminution plus importante des clics, il est fort probable que les titres de page modifiés ne correspondent pas aux attentes des utilisateurs, affectant ainsi le taux de clics des pages testées. Bien que les résultats de cette expérience démontrent les inconvénients potentiels du front- lors du chargement du nom de la marque, il est essentiel de prendre en compte le contexte unique et les préférences du public de chaque site Web lors de l’optimisation des balises de titre pour les performances de référencement.