Google appliquera de nouvelles règles de messagerie le mois prochain

Le mois prochain, Google imposera des règles plus strictes aux entreprises et aux groupes qui envoient de gros volumes d'e-mails vers des comptes Gmail. Initialement annoncées en octobre, ces nouvelles politiques visent à réduire le spam et à rendre le courrier électronique plus sécurisé.

Nouvelles normes pour les e-mails en masse

Toute entité qui envoie plus de 5 000 e-mails par jour vers des adresses Gmail doit désormais suivre des directives spécifiques. Premièrement, les expéditeurs d'e-mails en masse doivent authentifier leurs messages à l'aide de protocoles tels que SPF, DKIM ou DMARC. Cela valide que les e-mails proviennent de l'expéditeur revendiqué et établit la fiabilité. De plus, Gmail exige désormais que les e-mails à volume élevé offrent aux destinataires une option simple, en un seul clic, pour se désinscrire. Les expéditeurs doivent honorer les demandes de désabonnement dans un délai de deux jours ouvrables. Enfin, les expéditeurs groupés doivent rester sous un seuil de spam clair fixé par Google pour éviter que leurs e-mails soient marqués comme spam. Ceux qui dépassent la limite risquent de voir leurs e-mails filtrés comme spam.

Se préparer pour la date limite de février

Google pense que la plupart des entreprises réputées suivent déjà de bonnes pratiques en matière de courrier électronique, ou « hygiène du courrier électronique ». Mais pour toutes les entreprises qui ont besoin d’aide pour mettre ces mesures en pratique, voici quelques conseils  :

    /li>

  • Gardez votre liste de diffusion à jour, en supprimant les personnes inactives ou non engagées
  • Séparez votre liste en différents segments afin que les e-mails puissent être plus ciblés et pertinents
  • engagement et réduire les rapports de spam

  • Permettez une désinscription facile des e-mails

Les entreprises comptant plus de 5 000 abonnés sur leur liste de diffusion doivent suivre les nouvelles exigences et apporter les modifications nécessaires d'ici février. Cependant, ceux qui disposent de listes de diffusion plus petites peuvent bénéficier du respect des nouvelles normes, car cela peut améliorer la délivrabilité des e-mails.

Regarder vers l'avant

Les nouvelles exigences de Google ne constituent pas une solution parfaite, mais l'entreprise estime qu'elles contribueront à réduire le spam et les abus. L’essentiel à retenir est que les spécialistes du marketing par courrier électronique qui suivent les nouvelles règles peuvent continuer à toucher leurs abonnés. Image en vedette  : Cherdchai101/Shutterstock

Tags: ,