Selena Gomez critique la désinformation électorale sur Google !

Entre Selena Gomez et Google, ce n’est pas une grande histoire d’amour. La chanteuse a appelé le géant américain sur son compte Twitter.

Trop c’est trop pour Selena Gomez. Le chanteur américain a décidé de harceler. Contre Google. Elle accuse le géant de faire de la désinformation électorale, donc.

Selena Gomez critique la désinformation électorale sur Google !

La jeune femme, particulièrement investi dans les élections présidentielles, donc, fait appel. Via ses réseaux sociaux, donc. Elle veut donc que Google lui rende compte. Et elle a ses raisons.

En effet, déjà en octobre, la jolie brune a demandé au PDG Sundar Pichai dans une lettre ouverte de supprimer des publicités diffusant de fausses informations sur les élections présidentielles.

Alors la jeune femme a écrit ceci : « Bonjour Sundar. Donc nous ne nous sommes jamais rencontrés. J’ai appris que Google gagnait des millions de dollars. En mettant de fausses publicités. Sur les sites Web, donc. J’espère que vous vous en êtes rendu compte. Veuillez arrêter cela. Maintenant. Merci. Selena « .

Un long message que la jolie brune a partagé avec sa communauté. Et si Google n’a pas répondu, l’UNICEF a pris une grande décision grâce au message de l’ambassadeur de l’association pour plusieurs années.

Selena Gomez fait appel à Google sur Twitter

Selena Gomez en guerre contre Google

Le message de Selena Gomez a appelé l’UNICEF. En conséquence, l’organisation a fait la décision de supprimer ses annonces. Cela promeut les élections, ses sites Web, donc.

Une bonne action que Selena Gomez a donc voulu saluer sur Twitter. « Merci à l’Unicef ​​de l’avoir fait, donc. Nous avons besoin de plus d’entreprises pour le faire. Google Ads doit donc s’arrêter. Diffusez des publicités. Ils ont mis en avant la haine. Ou autre chose. Je parle de désinformation « , a-t-elle écrit sur Twitter.

Ainsi sur les réseaux sociaux, les fans de Selena Gomez étaient nombreux. Pour souligner les pratiques déloyales de Google. Le géant américain n’a pas daigné répondre. Pour l’instant.

Alors la jeune femme qui a dépassé les 200 millions d’abonnés sur Instagram n’a pas gagné la cause. Pitié. Mais sur Twitter, elle a pu compter sur l’Unicef. Félicitations à elle.

Avec la récente victoire de Joe Biden aux élections présidentielles, la publicité sur Google à propos des élections a fortement diminué. Alors Selena Gomez peut se rassurer. Merci à elle pour tout.

Tags: , , ,