Plusieurs projets de logement abordable à venir dans le comté de Prince Edward

Il existe de nombreux projets de logements abordables dans le comté de Prince Edward.

Le conseil du comté de Prince Edward a entendu une mise à jour du directeur général de la Société de logement abordable du comté de Prince Edward, Chuck Dowdall, lors de sa réunion de mardi.

Le développement de logements abordables prévu pour l’ancien site de l’aréna Wellington progresse.

Dowdall a expliqué ce qu’ils envisageaient de faire avec le bâtiment.

https://media.socastsrm.com/wordpress/wp-content/blogs.dir/1977/files/2021/02/duke-dome-dowdall-february-9-2021.wav « À quoi pourrait ressembler le site proposé ci-dessous deux scénarios. La première est de savoir si la structure actuelle du bâtiment de l’arène a été entretenue et rénovée ou convertie ou si elle a été démolie et une nouvelle structure a été mise en place.

Dowdall a déclaré que le coût projeté était d’environ 5,8 à 6,2 millions de dollars et qu’ils visaient à mettre des pelles dans le sol en décembre de cette année ou en janvier de l’année prochaine. Le projet vise un développement de 36 logements abordables. Dowdall a expliqué ce à quoi les résidents peuvent s’attendre en ce qui concerne les prix de location.

https://media.socastsrm.com/wordpress/wp-content/blogs.dir/1977/files/2021/02/pec-aff-housing-dowdall-3-february-9-2021.wav `Quand je dis abordable les loyers seront abordables à 100% dans le bâtiment, ce qui signifie que les loyers seront inférieurs d’au moins 2o% au loyer médian du marché établi par la SCHL (Société canadienne d’hypothèques et de logement)  »

Selon la SCHL, le prix médian du loyer dans le comté de Prince Edward est de 950 $ en octobre 2020.

Après avoir récemment obtenu un financement pour le projet, Dowdall a déclaré que les prochaines étapes sont la deuxième phase d’une évaluation environnementale, des dessins architecturaux basés sur les deux scénarios, une consultation publique du début à la mi-été, puis des pelles dans le sol.

Parallèlement à l’aménagement du site de l’ancien Wellington Arena, des partenariats public-privé sont en préparation pour des ensembles de logements locatifs abordables à Picton.

https://media.socastsrm.com/wordpress/wp-content/blogs.dir/1977/files/2021/02/pec-aff-housing-dowdall-1-february-9-2021.wav « Ce partenariat P3 est pour l’aménagement d’un logement abordable au cœur de la ville de Picton pour 20 à 30 logements abordables.

Dowdall a déclaré qu’une lettre d’intention pour le développement d’un partenariat privé-public de 20 à 30 unités à Picton est attendue d’ici avril en raison de retards dus à des changements d’entreprise du côté de l’entreprise privée. Selon Dowdall, le financement en capital du projet provient de la SCHL et de la société privée.

Un autre développement de 40 à 50 logements locatifs abordables à Picton avec un promoteur local est en discussion.

Dowdall a également déclaré qu’une personne possède environ 10 acres de terrain dans le comté et qu’elle en est au début des discussions sur le développement d’une petite communauté de 30 à 40 unités.

Enfin, Dowdall a déclaré avoir été contacté mardi avant la réunion du conseil par un promoteur privé intéressé par un développement de location et d’accession à la propriété dans la région de Bloomfield. Ils sont actuellement en pourparlers préliminaires.

Le loyer abordable était un autre sujet de discussion lors de la réunion.

Coun. Bill Roberts a demandé à Dowdall de clarifier ce qu’il entendait exactement par « logement abordable ».

https://media.socastsrm.com/wordpress/wp-content/blogs.dir/1977/files/2021/02/pec-aff-housing-dowdall-2-february-9-2021.wav « Le logement abordable n’est pas Logement subventionné. Ce logement accueille des personnes qui travaillent à plein temps, dans le comté par exemple, qui gagnent entre 15 et 20 dollars de l’heure.  »

Dowdall a déclaré que les logements sont destinés aux personnes qui n’ont pas les moyens de payer un loyer du marché de 1 200 $ et aux personnes âgées qui vivent avec des pensions ainsi qu’aux célibataires qui travaillent et aux personnes seules avec un enfant.