Comment les micro et nano influenceurs façonnent les achats de  découverte 

Le marketing a toujours été axé sur le consommateur. Depuis la naissance du marketing au début du 20e siècle, les marques ont dépensé d’énormes ressources pour essayer de comprendre ce qui comptait pour les gens, puis pour créer des messages qui leur parlaient directement. Beaucoup d’entre eux ont été aléatoires.

John Wanamaker, qui est considéré comme le père du marketing, a déclaré il y a plus de 100 ans :  » La moitié de l’argent que je dépense en publicité est gaspillée ; le problème, c’est que je ne sais pas quelle moitié.  » Avec l’avènement des moteurs de recherche et des médias sociaux, cela est devenu plus facile, car les marques pouvaient identifier les termes de recherche et qui clique sur quel contenu. Le défi d’aujourd’hui est que la façon dont les consommateurs utilisent Internet et les réseaux sociaux évolue, ce qui signifie que les stratégies marketing doivent s’adapter à nouveau.

Le passage à la découverte de la marque

Le premier grand changement est que, bien que les moteurs de recherche (34%) et les publicités vues à la télévision (33%) restent les modes de découverte de marque les plus courants, selon un rapport réalisé par Social. Rapport phare annuel de GWI sur les tendances mondiales des médias sociaux, les publicités sur les plateformes sociales rattrapent leur retard. 27% des internautes qui ont répondu à l’enquête de GWI ont déclaré utiliser les réseaux sociaux pour trouver des produits à acheter. C’est considérablement plus élevé au Kenya (73 %) et au Nigéria (72 %). Le message est clair  : les médias sociaux sont devenus un espace où le contenu publicitaire est attendu, et peut-être même souhaité, à condition qu’il soit authentique et conforme aux valeurs des utilisateurs. c’est l’évolution de la découverte de la marque. Auparavant, les consommateurs utilisaient des outils comme Google pour rechercher des produits. Quelqu’un à la recherche d’un smartphone, d’un téléviseur ou même d’une technologie portable le rechercherait sur Google, peut-être après avoir vu une annonce graphique.

La recherche est axée sur l’intention. C’est la raison pour laquelle Google AdWords et l’optimisation des moteurs de recherche ont été si fondamentaux pour les stratégies de marketing en ligne. Les consommateurs recherchaient une marque, un produit ou une solution spécifique et leurs critères de recherche les conduiraient à la publicité display, au contenu ou au site Web d’une entreprise. Mais le passage de la recherche axée sur l’intention à la découverte est quelque chose de différent, et c’est la raison pour laquelle comme Instagram, Etsy et Pinterest grandissent chaque jour. Faire défiler de belles images avec peu ou pas de saisie de texte sur votre téléphone mobile est la clé de la découverte, et c’est la raison pour laquelle de nombreux consommateurs trouvent de nouvelles marques passionnantes avec lesquelles se connecter. Ils veulent être exposés à de nouvelles marques et de nouveaux produits via leurs plateformes de médias sociaux. Et le plus souvent, ils le font à travers les personnes qu’ils suivent et avec lesquelles ils s’engagent.

Influenceurs et e-commerce

Le marketing d’influence traditionnel est associé au faste et au glamour des styles de vie des célébrités, mais de plus en plus, le véritable pouvoir du marketing d’influence réside dans l’authenticité. Les consommateurs d’aujourd’hui ne s’intéressent pas aux modes de vie, aux vacances ou même aux produits inaccessibles. Ils veulent suivre de vraies personnes qui partagent leurs valeurs et leurs intérêts et qui créent un contenu significatif et divertissant qui leur parle directement. Le résultat est que le contenu authentique qui résonne avec les individus occupe le devant de la scène, et de plus en plus, il influence la façon dont les gens achètent en ligne. Après tout, quoi de plus authentique qu’un micro ou nano influenceur offrant des informations non filtrées sur ses décisions d’achat et ses préférences ?

Seth Godin dit :  » Les gens n’achètent pas de biens et de services. Ils achètent des relations, des histoires et de la magie. Le défi est qu’il est très difficile pour une marque de raconter une histoire – les marques ont besoin que les gens le fassent pour elles. Mettons en contexte à quoi cela ressemble en ligne. La génération Z est presque aussi susceptible de suivre les influenceurs que les marques, suivies de près par les Millennials. Plus important encore, les influenceurs qu’ils suivent principalement ne sont pas des célébrités – ce sont des modèles. Ce sont des gens qui ont une grande variété d’intérêts. Ils partagent leurs intérêts de bricolage et où ils font du bénévolat. Ce sont des individus qui aiment acquérir de nouvelles compétences, se mettre au défi et contribuer à leurs communautés, et les expériences, conseils et idées qu’ils partagent avec leurs abonnés n’influencent pas seulement la façon dont la prochaine génération pense, mais façonnent la façon dont ils choisissent et consomment les marques..Il y a une énorme valeur à être réel. Un modèle qui mange un hamburger de restauration rapide est le contraire de l’authentique – peu d’adeptes, le cas échéant, croiraient que les plats à emporter de restauration rapide sont son choix de prédilection pour le déjeuner. D’un autre côté, une mère partageant ses expériences avec une nouvelle marque d’aliments pour bébés est extrêmement authentique. Fondamentalement, le marketing est motivé par la confiance, et non par le nombre d’abonnés qu’une personne a sur Instagram ou Facebook, c’est pourquoi le contenu est important.

Une étude de Twitter met en évidence l’impact des influenceurs sur le comportement des consommateurs  : 49 % des personnes interrogées déclarent se fier aux recommandations des influenceurs lorsqu’il s’agit de prendre des décisions d’achat, et 40 % admettent avoir acheté un article dans une boutique en ligne. après avoir vu un influenceur l’utiliser sur Twitter, Instagram ou YouTube.

D’influenceur à curateur e-commerce

La fonction d’achat d’Instagram est un excellent exemple de la façon dont les plateformes de médias sociaux réagissent à la façon dont leurs utilisateurs consomment les médias numériques. La fonctionnalité permet aux entreprises d’ajouter des étiquettes de produits dans leurs publications, permettant aux acheteurs de cliquer sur les images affichées dans les publications et de voir instantanément les prix, les types de tissus, les tailles et toute autre information dont ils ont besoin en un seul clic. Les clients peuvent même commander des produits directement sur Instagram. Les influenceurs utilisent des hashtags pour générer du trafic, ils partagent des expériences personnelles et authentiques pour gagner la confiance de leurs abonnés, et ils utilisent souvent des codes promotionnels pour booster les ventes. Nous pensons que la prochaine évolution sera les influenceurs qui créent des collections organisées sur leurs propres plateformes qui peuvent être achetées sur-le-champ, bouclant efficacement la boucle sur la façon dont les marques sont découvertes, recherchées et finalement achetées via des comptes d’influenceurs.

Tags: ,,