Un nouveau groupe centriste diffusant des annonces dans la course au Sénat de Géorgie est lié à un ancien avocat de Trump

Un nouveau groupe politique soutenant la candidature de réélection du sénateur géorgien David Perdue se présente comme un groupe centriste intéressé à maintenir un gouvernement divisé. Mais dans les coulisses, le groupe travaille avec un ancien avocat de la Trump Whiite House et des consultants pour le super PAC d’une députée de droite fringey, qui soutient maintenant Perdue avec des avertissements de « socialisme ». La Purple America Coalition PAC a dépensé 361 500 dollars depuis la semaine dernière sur des publicités numériques, des articles de publipostage et des publicités dans les journaux soutenant la campagne de Perdue contre le challenger démocrate Jon Ossoff.

Le groupe a cherché à saper les allégations d’Ossoff selon lesquelles Perdue aurait négocié des actions sur la base d’informations non publiques glanées dans ses fonctions officielles. Et il joue les affirmations selon lesquelles les taux d’imposition des Géorgiens pourraient monter en flèche si Ossoff est élu. Le PAC est « une alliance unique de démocrates, de républicains, de libertariens et d’indépendants vouée aux politiques centristes et soutenant les candidats qui partagent cette inclination », selon son site Web .

« La vérité, l’unité et le plus grand potentiel de l’Amérique résident au milieu, pas en marge », ajoute-t-il. Les publicités du groupe demandent aux Géorgiens de soutenir Perdue « pour maintenir l’équilibre à Washington !  » Mais les archives publiques suggèrent que les responsables du PAC sont moins centristes que ce que ce langage indique. Ces dossiers ne montrent que trois noms associés au groupe: l’ancien avocat adjoint de Trump à la Maison Blanche Stefan Passantino et deux consultants politiques géorgiens dont les clients comprennent une multitude de campagnes politiques républicaines dans l’État – et qui travaillent simultanément avec un PAC diffusant des annonces mettant en vedette Marjorie Taylor Greene (R-GA), membre du Congrès soutenant QAnon, met en garde contre une prise de contrôle socialiste imminente si les démocrates l’emportent en Géorgie.

Les publicités Facebook de la Purple America Coalition PAC ont ciblé les types d’audience qui pourraient répondre aux appels politiques centristes plus que les approbations directes des républicains. candidats NPR selon les données fournies par l’Ad Observatory, un projet du NYU Online Political Transparency Project.

La Purple America Coalition PAC et un groupe sœur 501c4 « argent noir » ont tous deux été formés à la mi-décembre. Jusqu’à présent, ils semblent avoir fait peu de choses, mais pomper le plaidoyer en faveur de Perdue, ainsi qu’une paire d’études, une minimisant les allégations de délit d’initié du Congrès contre Perdue et une autre affirmant que les plans fiscaux démocrates feraient augmenter les taux des Géorgiens à environ 61% de leur Passantino, qui a également travaillé pour l’organisation Trump depuis son départ de la Maison Blanche en 2018, est répertorié dans les dépôts de la Commission électorale fédérale en tant qu’agent désigné du PAC. Il est également répertorié en tant que fondateur de Purple America Coalition Inc.

, l’itération de l’argent noir du groupe. Il n’a pas répondu aux demandes de renseignements sur son implication. Sont également impliqués Rick Thompson et David Boles, les directeurs de Roswell, GA, le magasin de lobbying et d’affaires publiques RTA Strategy et une société de conformité du financement de campagne appelée Frontrunner LLC.

Sur les quatre-vingts clients de ces deux entreprises répertoriés dans les bases de données de financement des campagnes fédérales et étatiques depuis 2012, seuls deux étaient des candidats politiques démocrates. Selon un porte-parole de la Purple America Coalition et de son PAC, « RTA a été choisi en raison des antécédents de l’entreprise. de travailler avec des groupes d’horizons divers à travers le pays et Stefan Passantino a été engagé pour organiser le PAC et reste sur mandat pour le financement de la campagne et le conseil juridique.

« Le porte-parole a nié que leurs autres affiliations représentaient une sorte de rupture avec son prétendu centrisme. « Toute inférence selon laquelle il ne s’agit pas d’un effort bipartisan et centriste est inexacte et sera dissipée à mesure que davantage de la plate-forme sera dévoilée et que notre engagement grandit et devient plus public en 2021 », a-t-il écrit. « La plate-forme de la Purple America Coalition est basée sur les idéaux centristes modernes de liberté sociale, d’égalité des chances, de durabilité fiscale et environnementale, de capitalisme inclusif et d’altruisme.

Nous croyons que la vérité, l’unité et le plus grand potentiel des États-Unis résident au milieu, et non en marge. « Alors qu’ils aident à diriger le plaidoyer ostensiblement centriste de la Purple America Coalition dans la course au Sénat de Géorgie, un autre groupe politique affilié à Thompson et Boles va loin. approche plus dure de ces concours.

Stop Socialism Now PAC, un groupe qui répertorie les deux hommes comme points de contact dans les dépôts de la FEC, a acheté ses propres publicités pour stimuler Perdue et son collègue candidat républicain au second tour, le sénateur Kelly Loeffler. Boles, le trésorier du PAC, a signé la paperasse de la FEC pour toutes les dépenses indépendantes récentes du groupe dans la course. Alors que le message de la Purple America Coalition prend un ton plus bipartisan, Stop Socialism Now s’appuie sur la viande rouge de droite pour conduire les républicains à la sondages mardi.

Ses publicités sur Facebook et Instagram mettent en vedette Greene, la députée géorgienne nouvellement élue et partisan de la théorie du complot extravagante QAnon.Si les républicains ne se présentent pas, Greene prévient dans une annonce Stop Socialism Now, les démocrates « vont voler nos deux sièges au Sénat, et l’Amérique sera plongée dans un monde de socialisme. « Greene, qui a défendu Loeffler et Perdue lors d’un rassemblement de Trump en Géorgie mardi, était également un client de Frontrunner LLC de Boles et Thompson au cours du cycle 2020, selon les archives de la FEC.

Sa campagne effectuait des paiements réguliers à l’entreprise pour l’utilisation de son logiciel de reporting de financement de campagne. Sa campagne a également orienté les paiements vers une société cofondée par Passantino pour le travail de conformité électorale, et il a été répertorié comme agent enregistré pour la campagne de Greene. Greene et Boles semblent être du même avis sur certains thèmes clés des élections de 2020.

Avant que Boles ne rende son compte Twitter privé la semaine dernière, ce compte montrait un retweet récent des efforts de Greene pour renforcer les théories du complot sans fondement sur une élection volée en Géorgie. « EXIGEZ UN AUDIT DE CHAQUE VOTE UNIQUE », a tweeté Greene en novembre.