Le gouvernement intervient pour protéger les abonnés mobiles contre les messages de spam

L’Autorité des communications du Kenya (CA) a publié un projet de directives sur la protection des consommateurs pour commentaires et examen publics. Le projet est basé sur des lois antérieures élaborées pour protéger les utilisateurs et les consommateurs de services de communication. Le contenu le plus répandu du projet est le fait que le gouvernement sera désormais impliqué dans la protection contre les spams.

Gouvernement vs messages de spam

Le projet est en ligne sur le site Web de l’AC et est assez complet. Cependant, voici quelques-uns des principaux faits saillants. Selon le projet, les messages publicitaires ne doivent être envoyés qu’entre 7 h et 19 h.

Le gouvernement intervient pour protéger les abonnés mobiles contre les messages de spam

En plus de cela, tous les fournisseurs d’installations nationales ont également été invités à mettre en place des systèmes « Ne pas envoyer de SMS, Ne pas appeler, Ne pas envoyer de spam et Ne pas déranger ».

Les directives ajoutent que:

  • Assurez-vous que tous ses abonnés peuvent enregistrer leur numéro dans les registres « Ne pas envoyer de SMS, Ne pas appeler, Ne pas envoyer de spam et Ne pas déranger »
  • Arrêtez de livrer des spams ou des appels de télémarketing de lui-même ou d’autres fournisseurs à n’importe quel numéro du registre
  • Mettre en place un mécanisme qui empêche le spam des clients qui s’opposent à la réception d’appels ou de SMS

Les lignes directrices répondront également à certains objectifs, notamment:

  • Encourager les meilleures pratiques des prestataires de services agréés et promouvoir des services de haute qualité auprès des consommateurs
  • Informer sur les attentes des consommateurs en matière de qualité de service, d’équité dans les tarifs et de transparence dans la facturation
  • Fournir aux consommateurs la possibilité de résoudre les différends avec leurs fournisseurs de services de manière efficace et efficiente
  • accroître la sensibilisation aux droits des consommateurs et décourager les prestataires de services agréés d’abuser de ces droits
  • clarifier toute ambiguïté qui pourrait exister dans les dispositions du Règlement actuellement en vigueur; et
  • protéger les clients contre les changements brusques ou la résiliation des services de communication sans possibilité de prendre des dispositions pour la fourniture de services identiques / similaires avec un autre fournisseur

Les opérateurs de projet de tâches de se prévaloir de leurs services 99,9% du temps. Les opérateurs doivent également répondre aux appels du service client dans les 15 secondes ou moins après avoir passé l’appel. Le temps couvre le temps d’attente (car un appel attend d’être pris en charge par un agent).

Les opérateurs télécoms doivent répondre aux demandes des clients dans un délai d’un jour. De plus, ils doivent également répondre aux réclamations des clients dans un délai de 14 jours.

Array