Pourquoi Google peut utiliser les données Web Vitals de base à partir de pages non indexées

Google peut ou non utiliser les métriques Core Web Vitals provenant de pages non indexées par Google, pages que vous pouvez explicitement bloquer de l’indexation, dans le cadre de son calcul global pour la prochaine mise à jour de l’expérience de page Google. John Mueller de Google a déclaré qu’il pensait que c’était le cas, mais qu’il n’était pas sûr à 100%. John a expliqué plus tard sur Twitter la raison de cela, en disant que « l’expérience utilisateur est basée sur plus que la simple page de destination dans de nombreux cas.

Le produit L’exemple / shop / checkout convient bien ici. Souvent, les gens vont sur des sites Web, ils ne se contentent pas d’accéder à une page individuelle. Ce n’est pas toujours clair et facile.

« En bref, une fois qu’un utilisateur accède à une page spécifique via une recherche indexées, si les autres pages sur lesquelles ils cliquent sont lentes ou une expérience utilisateur médiocre, est-ce une bonne chose ? Mais honnêtement, Google n’a jamais vraiment fonctionné de cette façon. Si vous n’indexez pas une page spécifique, Google ne devrait probablement pas compter cette page contre vous dans le classement des autres pages indexées. C’est ainsi que Google a toujours fonctionné.

Si j’avais un vote, je dirais que Google devrait ignorer les pages qui ne sont pas dans l’index de Google pour les valeurs de classement autour de la prochaine mise à jour de l’expérience de page.Voici la vidéo où John a dit cela à 47:45 minutes après le début de la vidéo: Voici la transcription: THIAGO POJDA: Juste pourquoi je demande ceci – nous avons cet ensemble de pages qu’ils sont lents. Ils existent dans un but différent de nos autres pages sur le site.

Et ceux-ci, nous avons un noindex sur eux. Mais ils sont très lents. Et c’est pourquoi nous ne voulons pas que cela soit pris en compte.

JOHN MUELLER: Ouais. Je ne pense pas – ou je ne sais pas avec certitude comment nous ferions les choses avec un noindex là-bas. Mais ce n’est pas quelque chose que vous pouvez facilement déterminer à l’avance.

Par exemple, verrons-nous cela comme un site Web ou le verrons-nous comme des regroupements différents ? Parfois, avec les données du rapport d’expérience utilisateur de Chrome, vous pouvez voir, Google dispose-t-il de points de données pour ces pages noindex ? Google dispose-t-il de points de données pour les autres pages ? Et puis vous pouvez en quelque sorte comprendre, comme, OK, il peut reconnaître qu’il existe des types de pages séparés et peut les traiter individuellement. Et si c’est le cas, alors je ne vois pas de problème avec cela. S’il s’agit d’un site Web plus petit sur lequel nous n’avons tout simplement pas beaucoup de signaux pour le site Web, alors ces pages noindex pourraient également y jouer un rôle.

Je ne suis donc pas sûr à 100%, mais je crois comprendre que dans les données du rapport sur l’expérience utilisateur de Chrome, nous incluons tous les types de pages auxquelles les utilisateurs accèdent. Donc, il n’y a pas de type spécifique de, cette page sera-t-elle indexée comme ça ou ne vérifiera pas ce qui s’y passe, car l’indexabilité est parfois assez complexe en ce qui concerne les canoniques et tout ça. Il n’est donc pas anodin de déterminer côté Chrome si cette page sera indexée ou non.

Il se peut que si une page a un noindex clair, alors même dans Chrome, nous serions en mesure de le reconnaître. Mais je ne suis pas sûr à 100% si nous le faisons réellement.Voici le dernier tweet de John à ce sujet: Je ne suis peut-être pas vraiment un utilisateur de Google

L’exemple de produit / boutique / caisse s’y intègre bien. Souvent, les gens vont sur des sites Web, ils ne se contentent pas d’accéder à une page individuelle. Ce n’est pas toujours clair et facile cependant.

– 🍌 John 🍌