Facebook veut externaliser les grandes décisions sur la façon dont il gère les élections

Facebook a contacté des experts pour aider la plate-forme de médias sociaux à prendre des décisions liées aux problèmes qui découlent des élections.

Menlo Park, Californie – Facebook a contacté des experts pour aider la plate-forme de médias sociaux à prendre des décisions liées aux problèmes qui découlent de élections.

Si tout se passe comme prévu, Facebook demandera à un groupe tiers de prendre des décisions pour la plate-forme en ce qui concerne son fonctionnement pendant les périodes électorales. © collage  : 123RF// rvlsoft

Selon le New York Times, les questions importantes pour le géant des médias sociaux comprenaient la manière de gérer les publicités politiques et la désinformation, en particulier pendant les saisons électorales chargées de tension. Afin de mieux faire face à ces questions et décisions, Facebook souhaite créer un organe consultatif qui voterait à terme sur les actions les mieux adaptées aux utilisateurs et à l’entreprise. L’organisation serait composée d’experts en politique politique et en matière de médias sociaux ainsi que de membres du monde universitaire. Tout au long de la dernière élection présidentielle, Facebook a dû faire face à une énorme quantité de désinformation et de volatilité, interdisant même finalement le président de l’époque, Donald Trump, de la plate-forme. indéfiniment. Une autre raison d’essayer d’externaliser le processus décisionnel est d’éviter les accusations de partisanerie, en particulier par les conservateurs qui prétendent que leurs opinions sont souvent interdites et réprimées. Les démocrates ont également partagé leur déception quant à la façon dont la désinformation a été traitée. Les initiés de Facebook ont ​​expliqué que Mark Zuckerberg veut éliminer l’apparence qu’il est celui qui prend toutes les décisions.

Les discussions sur la formation du groupe consultatif n’en sont encore qu’à leurs balbutiements et pourraient ne pas aboutir, mais si elles le font, le panel devrait être en place à temps pour les élections de mi-mandat en 2022.

Tags: