Les Émirats arabes unis apprivoisent Harimau Malaya en qualification pour la Coupe d'Asie

KUALA LUMPUR (BERNAMA) – Le meilleur de Harimau Malaya n’est pas assez bon pour égaler les prouesses des Émirats arabes unis (EAU) lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022/2023, pour s’en tirer avec des résultats positifs, a déclaré l’entraîneur-chef Tan Cheng Hoe.

L’entraîneur de 53 ans a soutenu ses accusations après le 0-4 d’hier soir contre le numéro 73 mondial, affirmant qu’ils avaient fait de leur mieux et étaient très engagés dans le match joué au stade Zabeel à Dubaï.

Cheng Hoe a cependant admis que les joueurs avaient perdu leur concentration, en particulier lorsqu’ils défendaient pour contrôler le tueur à gages Ali Mabkhout, qui a été capitalisé par les Blancs pour assurer leur deuxième victoire contre la Malaisie dans la campagne, après avoir gagné 2-1 au stade national Bukit Jalil. en 2019.

« Je suis sûr que les joueurs sont déçus du gros score après ce match, je pense qu’ils ont fait de leur mieux.

« En tant qu’entraîneur, je pense que la grande marge de score va certainement rendre les joueurs très contrariés et c’est la première fois que nous subissons une défaite aussi importante dans cette campagne. Nous savons que les EAU sont une meilleure équipe cette fois. Nous (aurions dû) être plus constants dans le match, plus concentrés sur l’attaque et la défense. Nous ne pouvons pas contrôler Ali, il a bien joué « , a déclaré Cheng Hoe lors de la conférence de presse d’après-match.

STADE ASTRO

Un enregistrement de la conférence de presse a été obtenu auprès de la Football Association of Malaysia (FAM).

Le match d’hier soir a vu un doublé d’Ali à la 18e minute et dans le temps additionnel, couplé à deux autres du milieu de terrain naturalisé brésilien Fabio Lima (83e et 92e), qui ont aidé les EAU à se hisser à la deuxième place du groupe G avec neuf points de but. avantage après six matches, tandis que la Malaisie est tombée à la quatrième place avec neuf points également.

Pendant ce temps, Cheng Hoe est optimiste sur le fait que ses joueurs seront en mesure de rebondir pour remporter les matchs restants contre le Vietnam vendredi prochain et la Thaïlande le 15 juin pour garder leurs espoirs.
Je crois fermement que nous avons appris de bonnes leçons contre les EAU, identifié les faiblesses et les forces de l’équipe. Pour le prochain match, je pense que l’entraîneur vietnamien Park Hang-seo a également observé et analysé notre jeu.

« Le Vietnam est également une équipe très forte, car nous n’avons pas obtenu de bons résultats contre eux lors des derniers matches. J’espère qu’après quelques séances d’entraînement, mes joueurs joueront au niveau que je veux obtenir des résultats positifs « , a-t-il conclu.

La Malaisie n’a pas remporté ses cinq derniers affrontements contre les Golden Dragons, après avoir perdu quatre et fait match nul une fois.

Tags: