Élection partielle d'Eden Monaro: une accusation de l'AFP portée sur des courriers indésirables "offensants" visant le McBain du Labour

nouvelles, crime, la police fédérale australienne a inculpé un homme de 32 ans pour des courriers indésirables « offensants et harcelants » qui ont attaqué Kristy McBain, candidate travailliste à l’élection partielle d’Eden-Monaro. L’homme de Blacktown a été arrêté jeudi soir lors d’un mandat de perquisition à son domicile et inculpé plus tard d’un chef d’utilisation d’un service de télécommunications pour menacer, harceler ou provoquer une infraction. Des courriels ont été envoyés au cours de la campagne, affirmant à tort que Mme McBain s’était retirée de la course et que les votes ne seraient valables que s’ils préféraient la candidate libérale Fiona Kotvojs à celle du parti travailliste. D’autres courriels prétendaient provenir de l’Église catholique et accusaient Mme McBain d’être impliquée dans la poursuite du cardinal George Pell et de la pandémie de coronavirus. L’AFP n’a pas confirmé quels courriels étaient impliqués dans l’arrestation et les charges. Mme McBain a salué l’arrestation et a remercié l’AFP pour leur travail. « Il s’agit évidemment de cela [the email campaign] a potentiellement un impact sur [Saturday’s vote] », a-t-elle dit. » Je pense que toutes les campagnes de désinformation comme nous l’avons vu avec la trace des e-mails ont été décevantes et ne sont pas quelque chose que nous voulons voir dans notre démocratie. « Le Dr Kotvojs a déjà condamné les e-mails. Une déclaration de l’AFP a déclaré qu’elle a commencé une enquête suite à un rapport de l’Electoral Integrity Assurance Taskforce et de l’Australian Electoral Commission le 10 juin. « Les e-mails ont été jugés offensants et harcelants par nature », l’enquête AFP a identifié l’utilisation d’un certain nombre de services de télécommunications souscrits à l’aide de pièces d’identité frauduleuses présumées. homme d’un an.  » L’homme a été libéré sous caution et doit comparaître devant le tribunal local de Blacktown le 2 septembre. Le Dr Kotvojs a déjà condamné les courriels. L’AFP a indiqué qu’une enquête sur cette affaire était toujours en cours. La Commission électorale australienne a déclaré être au courant de l’action de l’AFP concernant « une série de spams diffusés concernant l’élection partielle d’Eden-Monaro ». « L’AEC prend cette question, et toutes les questions d’intégrité électorale, très au sérieux », a indiqué le communiqué de la commission. « L’AEC a initialement renvoyé l’affaire au groupe de travail sur l’assurance de l’intégrité électorale pour examen le 10 juin et a continué de fournir des preuves à l’appui de l’enquête. » Https://nnimgt-a.akamaihd.net/transform/v1/crop/frm/ rex.martinich / 54352492-bfec-49c0-97f2-6c6f9d6078cc.jpg / r502_168_2451_1269_w1200_h678_fmax.jpgSUBSCRIBER3 juillet 2020 – 14h09

+ 5La police fédérale australienne a inculpé un homme de 32 ans pour des courriers indésirables « offensants et harcelants » qui ont attaqué Kristy McBain, candidate travailliste à l’élection partielle d’Eden-Monaro.

Élection partielle d'Eden Monaro: une accusation de l'AFP portée sur des courriers indésirables "offensants" visant le McBain du Labour

L’homme de Blacktown a été arrêté jeudi soir au cours d’un mandat de perquisition à son domicile et inculpé plus tard d’avoir utilisé un service de télécommunications pour menacer, harceler ou causer des infractions. la race et les votes ne seraient valables que s’ils préféraient la candidate libérale Fiona Kotvojs à celle des travaillistes.

Élection partielle d’Eden-Monaro La candidate travailliste Kristy McBain fait campagne à Batlow le mois dernier. Photo: Rex Martinich D’autres courriels prétendent provenir de l’Église catholique et accusent Mme McBain d’être impliquée dans la poursuite du cardinal George Pell et de la pandémie de coronavirus.

L’AFP n’a pas confirmé quels courriels étaient impliqués dans l’arrestation et les charges.

Mme McBain a déclaré qu’elle se félicitait de l’arrestation et a remercié l’AFP pour leur travail « . [the email campaign] a potentiellement un impact sur [Saturday’s vote] », a-t-elle déclaré. » Je pense que toute campagne de désinformation comme celle que nous avons vue avec la trace des e-mails a été décevante et n’est pas quelque chose que nous voulons voir dans notre démocratie. « Le Dr Kotvojs a déjà condamné les e-mails.

Un communiqué de l’AFP indique qu’elle a ouvert une enquête à la suite d’un rapport du Electoral Integrity Assurance Taskforce et de la Commission électorale australienne du 10 juin. « Le rapport concernait les courriers indésirables, qui semblaient provenir de sources légitimes, envoyés par un utilisateur non identifié au Communauté australienne et diverses organisations « , indique le communiqué.

« Les courriels ont été jugés offensants et harcelants par nature », l’enquête de l’AFP a identifié l’utilisation d’un certain nombre de services de télécommunications souscrits à l’aide de pièces d’identité frauduleuses présumées. Les enquêteurs allègueront devant le tribunal que ces activités étaient liées à l’homme de 32 ans. « L’homme a été libéré sous caution et doit comparaître devant le tribunal local de Blacktown le 2 septembre.

Le Dr Kotvojs a déjà condamné les e-mails.

L’AFP a indiqué qu’une enquête sur cette affaire était toujours en cours.

La Commission électorale australienne a déclaré être au courant de l’action de l’AFP concernant « une série de spams diffusés concernant l’élection partielle d’Eden-Monaro ».

« L’AEC prend cette question, et toutes les questions d’intégrité électorale, très au sérieux », a indiqué le communiqué de la commission.

« L’AEC a initialement renvoyé l’affaire au Groupe de travail sur l’assurance de l’intégrité électorale pour examen le 10 juin et a continué de fournir des preuves à l’appui de l’enquête. »

Tags: