Nouvelle directive pour l'uniformité des sites Web des bureaux du gouvernement - The Himalayan Times

KATMANDOU, LE 12 SEPTEMBRELe ministère des Communications et des Technologies de l’information a publié une  » Directive relative au développement et à la gestion du site Web des bureaux du gouvernement, 2021  » exerçant les pouvoirs conférés par l’article 45 de la loi de 2006 sur la bonne gouvernance (gestion et fonctionnement). La directive récemment publiée dans la Gazette du Népal exige que chaque bureau gouvernemental développe et exploite son propre site Web conformément à la constitution ou aux lois en vigueur. De même. une tribu, une ethnie, une religion et une secte ou qui perturbe la paix et l’harmonie sociales.

Le site Web doit inclure la vision, le but et l’objectif du bureau ; les détails et les responsabilités du responsable du bureau, du porte-parole, de l’agent d’information, de l’agent nodal et des autres employés ; numéro de téléphone et adresse e-mail des employés liés à la performance au travail du bureau ; les dispositions politiques et juridiques des services fournis par le bureau ; les détails des services que le bureau fournit aux citoyens; procédures et conditions à remplir pour bénéficier des services et charte citoyenne ; entre autres. » Le site Web doit également contenir des informations générales sur le bureau, l’adresse de contact, les questions fréquemment posées, l’avis et le communiqué de presse émis par le bureau, l’avis d’appel d’offres, les liens vers des pages Web clés liées aux fonctions du bureau, ses statistiques, rapport annuel, documents relatifs au budget et au programme, moteur de recherche et date de mise à jour du site Internet « , précise la directive. Conformément à la directive, le Département des technologies de l’information créera un modèle pour maintenir l’uniformité des sites Web de tous les bureaux du gouvernement. Chaque bureau du gouvernement est tenu de développer son site Web conformément au modèle prescrit. « Le site Web doit offrir un service de haute qualité avec une facilité de navigation conviviale pour chaque accès et fournir des documents au format HTML, World ou PDF afin qu’ils puissent être téléchargé ou imprimé », peut-on lire. Le site Web devrait également avoir une disposition d’audit de sécurité pour le rendre à l’épreuve du piratage. La directive mentionne que les documents à publier sur le site Web doivent être à la fois en népalais et en anglais dans la mesure du possible. « Le site Web doit être adapté à la mise en page sur mobile, tablette, ordinateur de bureau et ordinateur portable sans déviation dans la mise en page, tout en le rendant accessible aux personnes handicapées. Les sites Web développés et exploités en vertu de cette directive doivent être hébergés sur le centre de données intégré du gouvernement », indique-t-il..Le site Web doit également être compatible avec les moteurs de recherche tels que Google, Bing, Baidu, Yahoo, Ask et Duckduckgo pour aider les utilisateurs à le localiser en utilisant des métadonnées (mot-clé). Il est obligatoire pour les bureaux du gouvernement d’évaluer l’utilisation et l’audience de leurs sites Web de temps en temps dans le but de l’améliorer selon les besoins, de répertorier les fichiers les plus consultés dans l’ordre, de conserver des enregistrements de l’utilisation de la bande passante et de conserver les détails de la fréquence des visiteurs selon à une adresse IP unique. « Chaque bureau désignera un administrateur Web pour mettre à jour le site Web et supprimer les anciens fichiers selon les besoins. Il effectuera également un audit de sécurité du site Web via le DoIT au moins une fois par an », indique la directive. Une version de cette L’article paraît dans l’imprimé le 13 septembre 2021, de The Himalayan Times.