Avocat dans l'actualité: Lesley Hannah, Hausfeld

Qui ? Lesley Hannah, associée, Hausfeld, Londres.

Pourquoi fait-elle la une des journaux ? Menant une action collective devant la Haute Cour, alléguant que YouTube, propriété de Google, porte atteinte à la vie privée et aux données de millions de jeunes en collectant les données d'enfants de moins de 13 ans sans obtenir le consentement préalable des parents.

Avocat dans l'actualité: Lesley Hannah, Hausfeld

Réflexions sur l'affaire: « Nos vies et celles de nos enfants se déroulent de plus en plus en ligne. Les règles spéciales de protection des données concernant les données des enfants sont là pour une raison, tout comme l'interdiction des publicités de malbouffe avant le bassin versant ou la restriction des publicités pour les jeux de hasard ou le tabagisme. Les marchés de la technologie évoluent rapidement et la réglementation tarde à rattraper son retard et à garantir que les consommateurs sont correctement protégés. Là où une réglementation existe, des cas comme celui-ci sont essentiels pour garantir que même les géants de l’entreprise comme Google respectent la loi.  »

Un porte-parole de YouTube a déclaré: « Nous ne commentons pas les litiges en cours. YouTube n'est pas destiné aux enfants de moins de 13 ans. Nous avons lancé l'application YouTube Kids en tant que destination dédiée aux enfants et nous nous efforçons toujours de mieux protéger les enfants et les familles sur YouTube.  »

Traiter avec les médias: « Les gens sont très préoccupés par la manière dont des entreprises comme Google utilisent leurs données à des fins lucratives. Les médias jouent un rôle important en informant le public sur la quantité de données collectées sur eux et leurs enfants dans le cadre d'activités apparemment anodines comme regarder des vidéos ou faire des achats en ligne. Jusqu'à ce que les gens comprennent cela et les implications pour leur vie privée ou, même, le prix qu'ils paient lorsqu'ils achètent quelque chose en ligne, les entreprises pourront se cacher derrière un écran de fumée de terminologie complexe, des politiques de confidentialité inaccessibles et payer du bout des lèvres les lois conçues pour protéger consommateurs.  »

Pourquoi devenir avocat ? « J’aime le défi et la variété – de l’apprentissage du fonctionnement d’un pantographe à la façon dont un moteur de recherche classe ses résultats. Le litige est comme une partie d’échecs, vous devez avoir une stratégie claire mais être capable de répondre aux mouvements de votre adversaire.  »

Carrière haut: « Présentation réussie de données complexes, d’économie et de droit à plus d’une centaine d’avocats et à leurs clients dans le cadre d’une médiation multipartite dans le cadre d’une affaire de dommages-intérêts liée à une entente de longue date. Une belle issue dans une affaire qui a dominé ma vie professionnelle pendant des années.  »

Carrière bas: « Etre mis au poste lors d’un contrôle judiciaire lorsque la Commission européenne a publié l’une de ses décisions d’autorisation d’aide d’État les plus rapides à ce jour autorisant le gouvernement britannique à subventionner l’électricité produite par des combustibles fossiles. Subventionner la production d’énergie fossile est inacceptable et aura des conséquences catastrophiques sur le changement climatique. « 

Array

Tags: ,