5 correctifs pour l'engagement de marketing numérique brisé

Pratiquement toutes les entreprises ont organisé, édité et téléchargé du contenu pour Twitter, LinkedIn, Facebook et d’autres plateformes de médias sociaux. Pourtant, une grande partie de ce contenu n’obtient que quelques goûts et peu d’engagement. Dans un monde où près de quatre milliards de personnes utilisent quotidiennement les médias sociaux, quel contenu intéressera et engagera votre public ? Le faible engagement est un problème courant pour les spécialistes du marketing B2B. L’engagement sur les réseaux sociaux comprend tout, des likes aux favoris, en passant par les commentaires et les messages directs. Toute manière dont un signal potentiel d’interaction active sur les expositions de médias sociaux est considérée comme un engagement, par opposition au défilement passif du contenu antérieur. En raison de l’effet en temps réel des médias sociaux, ils sont devenus un outil utile et désormais essentiel pour les entreprises afin de renforcer la notoriété de la marque et la génération de prospects. Mais il est difficile de se démarquer quand il y a autant de bruit de fond. Même le New York Times (avec 49,9 millions de followers sur Twitter) n’enregistre en moyenne qu’une centaine de likes par publication Twitter. Alors pourquoi l’engagement est-il important ? Avec une portée organique qui diminue rapidement et 88% des clients effectuent désormais des recherches en ligne avant de faire un achat, un engagement plus élevé se traduit par des taux de conversion jusqu’à six fois plus élevés dans les entreprises qui ont adopté des techniques de marketing de contenu numérique par rapport à celles qui ne l’ont pas fait. Être le premier à atteindre et à se connecter avec des clients potentiels de manière significative crée une opportunité d’établir une relation précieuse. Ces cinq conseils peuvent vous aider à créer des publications sur les réseaux sociaux qui engageront et attireront un public, créant un dialogue bidirectionnel qui se traduit par revenus pour votre entreprise.

Répondre aux clients.

Les utilisateurs des médias sociaux apprécient les interactions authentiques et positives, que ce soit via des vidéos amusantes ou une entreprise répondant à des clients satisfaits. En commentant des Tweets, des publications Facebook ou même des publications LinkedIn, les clients individuels ont l’impression d’être vus et que leurs besoins et leurs succès sont importants. Même répondre à un avis négatif peut transformer une mauvaise interaction en une bonne. En fait, près de 45% des personnes interrogées déclarent qu’elles considéreraient une marque de manière plus positive si elles répondaient à un message critique. Un bon service client en ligne (et en personne) peut même transformer les acheteurs en défenseurs qui défendront votre marque.

S’engager avec d’autres entreprises.

Les médias sociaux servent à créer des liens. S’engager avec d’autres entreprises et marques en ligne montre qu’il est important d’établir des relations, à la fois avec les clients et au sein de l’industrie. Un exemple B2C de cela en action est les querelles de la restauration rapide sur Twitter. Celles-ci deviennent fréquemment virales et peuvent souvent changer la perception de la marque et susciter un intérêt positif.

Créez une voix de marque.

Le positionnement de la marque communique de la valeur, établit une différenciation par rapport à la concurrence et stimule la mémorisation en tête de liste. Bien que votre marque puisse avoir un positionnement clair sur votre site Web ou dans des e-mails promotionnels, il est tout aussi important de faire briller la personnalité de votre marque sur les réseaux sociaux. Les clients veulent se connecter avec des personnes, pas avec des entités, il est donc essentiel de créer et de renforcer une voix de marque claire dans les espaces numériques. Par exemple, l’approche des médias sociaux basée sur l’humain de Netflix montre comment la création d’une voix claire en ligne offre un marketing plus efficace.

Comprendre les algorithmes.

Bien que les chiffres ne puissent pas tout à fait saisir la profondeur de l’expérience humaine, comprendre comment fonctionnent les algorithmes des médias sociaux peut vous aider à créer un meilleur contenu. Les algorithmes de médias sociaux dictent quel contenu est affiché sur la page d’un utilisateur, à quelle fréquence chaque compte est affiché et à quel moment certains contenus apparaissent. Par exemple, les publications Instagram fonctionnent mieux lorsque l’utilisateur utilise activement la fonction d’histoires Instagram. Les publicités vidéo sur Facebook génèrent 20 à 30 % de conversions en plus que les publicités illustrées. Une compréhension des algorithmes s’étend au-delà même des médias sociaux. L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est l’un des efforts les plus importants des spécialistes du marketing B2B. Découvrez notre stratégie de référencement fondamentale pour comprendre comment améliorer votre classement dans les recherches organiques.

Créez du contenu avec lequel il est facile de s’engager.

Les likes et les partages ne sont pas les seuls moyens de se connecter avec votre public sur les réseaux sociaux. Tout, de la création de questionnaires Instagram aux sondages de vote sur Twitter, peut aider à stimuler l’engagement de manière amusante et interactive. Ces types de contenu créent une ouverture facile pour que les utilisateurs vous contactent et que vous les contactiez. Les sondages Facebook, les sondages Twitter et les publications  » commentez ci-dessous  » contribuent tous à transformer les utilisateurs d’observateurs passifs en participants actifs – et plus ils sont disposés à s’engager, plus ils sont disposés à soutenir votre entreprise.Tisser des liens authentiques et personnels en ligne avec des prospects et les clients est plus important que jamais. Aujourd’hui, votre entreprise peut utiliser les médias sociaux pour cultiver la même relation dans les canaux numériques qu’elle le fait dans les autres. Se concentrer sur un contenu qui suscite la conversation vous connecte avec votre public et, à long terme, génère des prospects.

Tags: ,,